Vous êtes ici:  Accueil  /   Les danses

Les danses

Les deux danses principales enseignées par Tahiti Swing sont :

Le West Coast Swing

Le West Coast Swing est une danse à deux de style swing, issue du Lindy Hop. D’abord appelé Western Swing en 1951, son appellation définitive se fera en 1961. Elle est caractérisée par des mouvements très élastiques des partenaires, que ce soit individuellement ou bien l'un par rapport à l'autre. Elle laisse une grande part à l'improvisation. Cette danse se pratique sur un vaste éventail de styles de musique : pop, funk, dance, country, jazz, blues, RnB, disco...

Plus d'info sur le site WCSInfo.org

Voir notre sélection des meilleures vidéos de WCS sur YouTube.

Voir également la page sur le WCS dans le monde.

Le Lindy Hop

Les origines du lindy hop remontent au 19e siècle, aux temps des plantations, aux états-Unis. A cette époque, la population afro-américaine aimait se moquer des danses traditionnelles européennes en leur associant des mouvements de danses tribales africaines et des mouvements amusants inspirés des animaux.
En mai 1927, Charles Lindberg effectua l'audacieux premier vol solo de New York à Paris à bord de son avion "Spirit of Saint Louis". Tout le monde se passionna pour son saut (hop), et les journaux américains titrèrent : "The lucky Lindy hop's the atlantic !".
Le Lindy Hop se danse principalement sur 8 temps, mais il peut aussi se danser sur 6 temps. Il se danse en couple, avec des moments où les danseurs se lâchent et dansent ensemble sans se tenir, d'une manière très exubérante voire parfois sauvage avec des jetés inspirés du charleston et des petites acrobaties défiant les lois de la gravité. Le style de cette danse se caractérise par des positions très relâchées, par une attitude légèrement penchée et par le "bounce" des jambes et des pieds (impression de ressort et de souplesse des danseurs). Le lindy hop se distingue par la richesse de ses figures, par sa capacité à coller à la musique (le fait de danser sur 8 temps permet d'être sur la phrase musicale), par l'importance de l'improvisation et par le "jeu" entre les partenaires. Il met ainsi l'accent sur la communication entre les partenaires et sur la connexion, sensation de tension musculaire entre le danseur et la danseuse. La connexion permet au cavalier de faire effectuer à la cavalière diverses variations (modifications des pas de la danseuse ou de ses déplacements).
Le lindy hop se danse aussi bien sur des rythmes lents que sur des rythmes très rapides. Il se danse sur de la musique jazz, sur des morceaux de Glenn Miller, de Duke Ellington, etc., mais aussi sur du Rock'n Roll ou sur des musiques plus récentes qui "swinguent".

Plus d'info sur le site RockCaliente.fr

Voir des vidéos de Lindy Hop sur YouTube.

Les ateliers

Les ateliers sont des cours ponctuels donnés par Tahiti Swing. Voici les danses abordées dans ces ateliers :

Le Rock acrobatique

Karine & Didier

Dans la famille rock, on trouve également le rock sauté avec des jetés de jambe dynamiques. Le rock sauté est la porte d'accès au rock acrobatique qui s'apparente à une discipline comme la gymnastique.
Le rock acrobatique se danse sur une base de 6 temps avec un pas de base dit "sauté". Contrairement au Rock'n Roll, il est très difficile de guider sa partenaire, c'est pourquoi on introduit une chorégraphie. Cette dernière est composée de jeux de jambes avec de nombreuses acrobaties "lâchées". Très technique et très physique, le rock acrobatique se danse généralement avec une partenaire unique afin de faciliter les prises de repère qui sont très personnelles et propres à chaque couple.
(Source : Rock Caliente)

Voir des vidéos de Rock Acrobatique sur YouTube.

Le Boogie Woogie

Le boogie Woogie est à la fois le nom d'une danse et celui d'une sous-famille musicale du jazz au rythme particulier, bien souvent marqué au piano. Les origines de ce style musical remontent à la fin du 19e siècle dans les campements des bûcherons de la Louisiane et du Texas.
L'un des courants émergeant à la suite de l'âge d'or du lindy hop s'est petit à petit identifié, surtout en Allemagne, comme le boogie-woogie. Le boogie-woogie est ainsi une évolution européanisée du lindy hop, son nom venant du courant musical, très à la mode après guerre.
Le style de cette danse est, en terme d'évolution, à mi chemin entre le Lindy hop et le Rock'n Roll. On retrouve en effet beaucoup de variations propres au lindy hop comme les jeux de jambes, les acrobaties et l'importance de l'improvisation et de l'écoute musicale. En revanche, la plupart des passes sont similaires à celles du Rock.

Plus d'info sur le site RockCaliente.fr

Voir également des vidéos de Boogie sur YouTube.

Le Shim Sham

C'est un pas de claquettes de tradition noire-américaine qui a donné son nom à un petit enchaînement de 32 mesures se dansant sans partenaire et en groupe lors de soirées ou lors de stages. Cette suite de pas est la seule qui soit suffisamment répandue pour que des danseurs de tous horizons puissent se retrouver sur une scène et l'interpréter à n'importe quel moment. D'où la tradition de conclure un spectacle avec le shim-sham afin de réunir tous les artistes dans une même chorégraphie.
L'enchaînement a vu le jour au début des années 1930 au Connie's Inn, un dîner-spectacle très en vogue à Harlem. Comme le Cotton Club, cet établissement était réservé à une clientèle blanche et proposait une revue considérée alors comme très exotique avec des artistes noirs. Une des attractions du club consistait à engager des serveurs sachant chanter et danser afin de les faire participer à quelques numéros d'ensembles et au grand final, pour lequel les responsables recherchaient une chorégraphie. Un membre de la troupe se souvint alors d'un enchaînement, court et facile à exécuter, qui avait été présenté sous le nom de "Goofus" par un trio de danseurs. Cet enchaînement, très simplifié, devint alors la base du shim-sham.
Très apprécié dans la mouvance swing actuelle, le shim-sham est devenu incontournable dans toutes les soirées. D'autres chorégraphies, comme le Jittergug stroll, le Big apple ou le Dean's Shim-sham, toutes aussi amusantes et ludiques, sont également pratiquées.
(Source : Rock Caliente)

Voir des vidéos de Shim Sham sur YouTube.

Pour connaître le planning des cours et ateliers, rendez vous sur la page Cours.

Mail rapide

Thank You!
Your message has been sent successfully.

Radio WCS

users online